Nouvelles Nouvelles Frères, Nouvelles Moniales, Nouvelles
1 juillet 2021

Visite théâtralisée de Gotarrendura

La propriété de la famille Ahumada, à Gotarrendura (Avila, Espagne) était le lieu de villégiature privilégié de la noblesse du XVIe siècle. Elle constituait la dot de Beatriz de Ahumada, la mère de Thérèse, et qu’Alonso de Cepeda, son père, compléta en achetant notamment un colombier. Ce dernier a marqué l’âme de la Madre au point qu’elle a appelé tous ses couvents des « Palomarcicos » (colombiers) et ses religieuses des « palomas » (colombes). Sainte Thérèse a hérité de cette propriété par la volonté expresse de sa mère, qui connaissait son affection pour le Colombier. Aujourd’hui, de l’ensemble de la propriété, il ne demeure qu’un domaine clos, avec son verger et son colombier.

Le samedi 12 juin, a eu lieu à Gotarrendura une visite théâtralisée du Colombier de Sainte Thérèse. Elle évoquait une visite imaginaire de Thérèse de Jésus dans sa propriété. Thérèse faisait visiter les lieux à la religieuse qui l’accompagnait et en profitait pour raconter ses souvenirs de jeunesse. Le point d’orgue de la pièce est le moment où Sainte Thérèse, se promenant avec son père, évoque les quatre manières d’arroser son jardin et les degrés de la prière.

Ce spectacle a été réalisé par un groupe d’enseignants et d’étudiants de l’Université Catholique d’Avila (UCAV). Il est le fruit des travaux de recherche sur « Le pigeonnier de Sainte Thérèse » de Mme le professeur María Jesús Carravilla, dans le cadre de la commémoration du 50e anniversaire du Doctorat de Sainte Thérèse. L’avant-première avait eu lieu le 12 avril lors du Congrès international « Mujer excepcional ». L’adaptation et la mise en scène sont de Mr Juan José Severo Huertas.

Par ailleurs, ce même samedi 12, ont été inaugurés le jardin et la fontaine de Sainte Thérèse.