Rencontre de la Conférence des Supérieurs Majeurs des Carmes d’Afrique francophone et de Madagascar

Rencontre de la Conférence des Supérieurs Majeurs des Carmes d’Afrique francophone et de Madagascar

La rencontre de la Conférence des Supérieurs Majeurs de la zone francophone d’Afrique s’est tenue à Abidjan du 24 au 29 janvier 2021. Étaient présents : P. Daniel Ehigie (Définiteur), P. Jérôme Paluku (Secrétaire du Bureau de Coopération Missionnaire), P. Albert Tampwo (Commissaire du Congo), P. Jacques Mutimanwa (Conseiller, Commissariat du Congo), P. Federico Trinchero (Délégué provincial, Afrique centrale), P. Domenico Rossi (Délégué provincial, Cameroun), P. Jean-Fabrice Delbecq (Provincial, Avignon-Aquitaine), P. Émile M’Bra (Président sortant de la Conférence de la Délégation provinciale de l’Afrique de l’Ouest) et P. Jean-Baptiste Pagabeleguem (Délégué provincial, Afrique de l’Ouest).

L’assemblée a échangé sur la préparation des candidats à la Profession Solennelle. Le Second Noviciat est fait chaque année en commun. Il a été décidé, qu’à partir de 2022, chaque circonscription l’organisera et l’accueillera, la responsabilité de la planification et de la mise en œuvre du programme étant ainsi assumé à tour de rôle.

En octobre 2019, le quatrième Congrès thérésien africain s’est tenu à Yaoundé au Cameroun. C’était un projet commun des conférences des supérieurs majeurs des zones linguistiques francophone et anglophone. Le bilan en a été fait. Ce  Congrès commun fut un instrument efficace de communion entre les deux zones. Des efforts seront faits pour contacter la Conférence anglophone afin de pouvoir en planifier un autre prochainement.

Enfin, la situation de la mission du Sénégal a été soulevée. Il y a actuellement 4 frères dans 2 maisons au Sénégal, celle de Kaolack et celle de Dakar. Ce nombre de frères n’est pas suffisant pour assurer une vie carmélitaine normale. Une demande d’aide ont été faite par la Province-mère (Avignon-Aquitaine). À l’issue des discussions, la Délégation provinciale d’Afrique de l’Ouest a confirmé qu’un frère y serait envoyé dès que possible. Le Commissariat du Congo a également proposé d’y envoyer un frère.