Nouvelles du Teresianum

Nouvelles du Teresianum

Le 18 septembre dernier la Faculté de Théologie et l’Institut Pontifical de Spiritualité Teresianum a présenté au public, dans son Aula Magna, les produits de la marque Raybotics acquis par la Curie Générale afin de doter la Faculté des moyens nécessaire à la désinfection des salles de cours et des autres locaux académiques, pour combattre le nouveau coronavirus et protéger, dans la mesure du possible, les enseignants, les employés du Teresianum et les étudiants.

Concrètement, ont été présentés tout d’abord, deux écrans qui permettent de mesurer la température de ceux qui demandent l’accès des locaux et de s’assurer qu’ils portent bien le masque. L’entrée est interdite par un blocage automatique des portes à qui présente de la fièvre ou ne porte pas la protection obligatoire.

Ensuite ont été présentées différentes lampes, appelées PHS (Pro Health System) destinées à purifier l’air dans les espaces fermés. Elles sont capables de détruire en un temps record 99 % des agents pathogènes grâce à un double système de rayons ultra-violets et d’ozone. L’une de ces lampes est fixée à un robot capable de se déplacer dans n’importe quel lieu, de façon autonome.

Dans un tout autre domaine, le 15 octobre dernier, fête de sainte Thérèse de Jésus, l’année académique a débuté solennellement par une eucharistie présidée par le P. Agusti Borelli, Vicaire Général. Dans le cadre du cinquantenaire de sa proclamation comme docteur de l’Église, le P. Agusti a rappelé que, bien que Thérèse ait acquis la science théologique par la théorie de l’amour – théologie mystique – elle a toujours été amie des lettrés et des lettres tenu les théologiens en très haute estime, en particulier s’ils étaient des connaisseurs de l’Ecriture. La messe n’a pu être suivie du rafraîchissement traditionnel, les règles décrétées deux jours plus tôt par le gouvernement italien ne le permettant pas.