Interview du P. Saverio Cannistrà à l’occasion de sa nomination comme membre de la CIVCSVA

Interview du P. Saverio Cannistrà à l’occasion de sa nomination comme membre de la CIVCSVA

Cher P. Saverio: Nous avons appris avec joie votre nomination comme membre de  la  CIVCSVA il y a quelques jours. Qu’est-ce que cela implique pour vous ? Cela vous a-t-il surpris ?

Cela a été une grande surprise. Je l’ai appris par un message du Procureur Général de l’Ordre.

Pourriez-vous nous donner quelques détails sur votre mission comme membre de la Congrégation?

En réalité, je ne sais pas exactement quelles tâches spécifiques sont assignées aux membres de la Congrégation. Il ne s’agit pas du travail des consulteurs, qui sont des experts sollicités pour étudier des thèmes spécifiques. Je sais que toute Congrégation a des sessions ordinaires et plénières auxquelles sont appelés à participer les membres du Dicastère.  

C’est toujours un honneur d’être appelé par le Pape à une responsabilité au service de l’Eglise. Que pensez-vous que peut être votre contribution comme Préposé Général des Carmes Déchaux à la Vie Consacrée?

Je suis reconnaissant au Pape pour la confiance à mon égard et surtout à l’égard du Carmel Thérésien. Quant à la contribution que je pourrai donner, je crois que tout dépendra des thématiques qui seront affrontées dans les sessions de la Congrégation. Sur certains thèmes, évidemment, j’ai plus d’expérience et de connaissance que sur d’autres. Ce sera certainement pour moi une expérience d’enrichissement et de participation plus intense à la vie de l’Eglise.

Votre expérience au service des moniales carmélites déchaussées sera certainement une aide pour remplir votre tâche. Qu’en pensez-vous ? Quels sont les défis et les problèmes de la vie contemplative aujourd’hui, selon vous?

En effet, le thème de la vie contemplative est probablement celui où je peux donner une contribution plus spécifique. En ce moment, après la publication de la Constitution Apostolique “Vultum Dei quaerere” et de l’Instruction “Cor orans”, la vie contemplative, en particulier féminine, est appelée à un renouvellement qui intéresse beaucoup d’aspects. Je crois que le défi le plus important est celui d’une maturation et d’un changement de mentalité. Chaque communauté, dans le respect de son autonomie juridique, est appelée à devenir membre actif d’un corps plus ample, d’une fraternité élargie, au sein de laquelle il est possible d’unir les forces et de trouver des solutions adéquates aux problématiques d’aujourd’hui.  

 Merci, P. Saverio. Nous prions pour votre mission et nous vous souhaitons toute sorte de biens.